Lauréat de l’auteur

Voici le lauréat de l’auteur qui m’a fait l’honneur de participer au concours, Nicolas Wulf !
Belle lecture !

Bonjour ! Peux-tu te présenter pour les lecteurs du blog ?
Bonjour à toutes et à tous ! Âgée d’une trentaine d’années, j’habite à Lyon après avoir passé mes dix-huit premières années enlacée et parfois secouée par les vents de la côte atlantique. Fortement attirée par les matières scientifiques, je suis une informaticienne qui considère que le monde est loin de fonctionner en mode binaire et que rien n’est tout blanc ou tout noir. La danse, la lecture et l’écriture font partie de mes loisirs ; elles me permettent de m’évader.
Je me mets à écrire dès mon enfance, à commencer par les petites histoires rigolotes de gamine, en passant par la participation à un atelier d’écriture au collège, la dizaine de cartes postales envoyés à la famille pendant les vacances, des poèmes d’adolescente amoureuse et en terminant par de longues lettres à mes correspondants français et étrangers. La lecture de fictions m’a conduit à l’écriture de fictions, dans les années 2008-2009, avec la volonté de créer mes propres situations : soit les histoires que je lisais ne se déroulaient pas comme je l’aurais souhaité, soit j’étais déçue de l’absence ou la présence de tel ou tel personnage. Prolifique et assidue durant mon enfance, je me suis mise naturellement à l’écriture créative après avoir observé une pause pendant mes études.
J’utilise le nom de plume de Claire qui est, en fait, mon deuxième prénom.

Blog de l’auteur Lire la suite

Publicités

Lauréat du forum Sky Dreams

Voici le lauréat du forum Sky dreams !

Bonjour ! Peux-tu te présenter pour les lecteurs du blog ?
Bien difficile question. On a toujours peur d’omettre quelque chose, ou de dire quelque chose qui sera mal interprété. Mais enfin. C’est la règle du jeu. Alors pour tous les lecteurs de ce blog, je m’appelle Diane Mond, aussi connue sous le pseudonyme de Hiendi Mond ou Hiendi tout court, sur quelques forums littéraires, artistiques etc. de la toile. Je suis lycéenne mais plus pour longtemps (enfin, dans l’idéal, bien sûr). Je vis dans le Sud de la France (non mais genre vraiment au Sud, vous voyez. Au bord des Pyrénées) depuis dix-sept ans maintenant… ça tombe bien j’ai dix-sept ans. Certains trouvent ça très jeune, d’un côté on est toujours très jeune et très vieux. J’ai plein de projets et de l’énergie à revendre (et c’est là que certains disent : « Ah, la jeunesse… »). J’aime à me décrire comme musicienne, pas forcément dans le sens personne douée pour la musique, mais tout du moins musicienne de cœur, dans le sens où j’ai en moi ce besoin vital, essentiel, de prendre chaque jour mes instruments et de travailler. En fait j’aime à me décrire comme artiste. Musicienne, danseuse dans un passé pas si lointain, écrivaine, dessinatrice (qui a certes beaucoup de progrès à faire, mais bon), photographe un peu… J’aime toucher à toutes les formes d’expression pour essayer d’en exploiter toutes les possibilités de création. Je pourrais dire plein de choses encore, mais est-ce que ça vous intéresserait ? Pour faire court : j’aime réfléchir. J’aime voyager, de l’intérieur et de l’extérieur à la fois. Je n’aspire qu’à découvrir. Et puis à partager aussi, grâce à l’art. Lire la suite

Lauréat du blog Something in ze Rain

Et voici, aujourd’hui, le lauréat du blog, choisi par mes soins !

Bonjour ! Peux-tu te présenter pour les lecteurs du blog ?
Bonjour à toutes et tous, Dominique Zédet, habitant Sartrouville dans les Yvelines, ancien athlète de compétition puis entraineur (bénévole), je suis entrepreneur électricien. Ni littéraire, ni écrivain, ni enclin à la poésie, je tombe par hasard dans celle-ci grâce aux 1ères joutes poétiques du Bâtiment et des Travaux Publics (la compétition me manque alors pourquoi ne pas tenter ma chance avec la tête après les jambes).

Quel est ton rapport à l’écriture ? Tes motivations ?
J’enchaine (après avoir reçu de nombreux conseils) les concours (ma première motivation). Très vite, je deviens un ardent défenseur de la langue française et de la poésie en particulier (ma deuxième motivation qui a rattrapé la première). Je participe au 1er Printemps des Poètes à Paris en lisant mes poèmes dans les rues et les cafés. Puis je créée le Printemps des poètes à Sartrouville à travers un concours ouvert à tous et gratuit (chacun doit pouvoir écrire sans débourser). A mon tour, je conseille les poètes de tous âges. J’anime plusieurs manifestations dans ma ville en faisant écrire adultes et enfants (fêtes de quartier, salon du livre,…). Je réunis quelques poètes et vendons quelques uns de nos écrits au profit du téléthon. J’interviens à temps partiel dans une bibliothèque pour enfants défavorisés. Porté sur la poésie classique, le manque de temps m’incite à écrire du libre. Mes sujets sont très divers allant de l’imaginaire au vécu et me considère plutôt comme un « humaniste ». Les concours me permettent de rencontrer d’autres passionnés d’écriture. Lire la suite

Lauréat des lecteurs du blog

Vous avez voté sur le blog du concours, et vous l’avez choisi : voici le premier lauréat !

Bonjour ! Peux-tu te présenter pour les lecteurs du blog ? Je m’appelle Rodolphe Bretin, j’ai dix-huit ans et je vis en Loire Atlantique. J’écris depuis deux ans, plus qu’une passion; c’est un besoin.

Quel est ton rapport à l’écriture ? Tes motivations ? L’écriture est un véritable moyen pour moi de me libérer, cela me permet de laisser libre court à mon imagination et de me sentir bien.

As-tu des projets particuliers en ce moment ? J’ai deux projets, notamment celui d’écrire un livre. Ce qui n’est pas si facile que cela car c’est assez long. Et mon second projet est de publier un recueil puis pourquoi pas mon livre plus tard.

Peut-on te suivre sur un blog ou des réseaux sociaux ? Oui je possède une page facebook.

Un mot pour la fin ? Merci de m’avoir lu et de m’avoir offert ce prix car j’en suis très heureux, cela m’a donné un peu plus confiance en moi pour continuer l’écriture et pourquoi pas réaliser mon rêve de devenir un véritable auteur.

__________

Une fraction de seconde

 

Ce soir je pars,

Il est temps de mettre un terme à tout cela et de rêver à d’autres horizons. Au bord du vide, je me laisse porter par le souffle du vent et écris pour me libérer des chaînes qui me relient à toi. Je suis jeune et pourtant, j’ai déjà beaucoup vécu. Vois-tu, c’est comme si le dégoût avait pris possession de mon être depuis ce fameux moment où pour la première fois, tu as osé porter la main sur mon visage. À cet instant précis, ma fierté en a prit un coup et malgré tes mots doux, je n’ai pu m’en remettre et faire abstraction de cet événement. Il n’y a plus eu d’attirance dans tes yeux, plus de joie ni de gaieté, mais uniquement une infinie agressivité. Je n’avais jamais perçu cela dans le regard d’un homme. En une seconde, ta véritable personnalité s’était volatilisée pour laisser place à un démon dénué de sens moral et de réflexion Lire la suite

[concours] 2 ans du blog et presque 10 000 vues : vous êtes à l’honneur !

Déjà deux ans.

Cela fait déjà deux ans que ce blog existe, que vous venez y lire mes petits textes, réagir, proposer de nouvelles idées, partager et aimer les mots, le sens qu’ils ont. En deux ans, le blog a attiré près de 10 000 lecteurs et le texte qui vous a fait le plus réagir a été mon petit protégé, mon petit préféré, Un peu de moi. Alors, pour tout cela, merci !

J’ai donc décidé d’organiser un petit concours d’écriture pour vous rendre ce que vous m’avez donné : utiliser la visibilité que j’ai grâce à ce blog pour promouvoir, mettre en avant de jolies plumes de tous âges et horizons. Ce que vous gagnerez ? Tout d’abord, des lecteurs, de la visibilité, un retour de la part du jury. Et aussi, un (ou des) cadeaux !

Lire la suite

Résultats du concours

Aujourd’hui, pas de texte, mais comme je vous l’avait dit, les résultats du concours !

Tout d’abord, je tiens à remercier les neuf participantes, exclusivement féminines, qui ont écrit sur un thème très important : les différences. Merci aussi à tous ceux qui ont pris la peine de lire leurs textes, et de voter pour celui qu’ils préféraient !

Je ne vous fait pas plus patienter, le texte retenu par les lecteurs est celui d’Anna C. , que voici :

Nous avons tous une différence..

Tout s’est amorcé ce soir là. C’est durant cette soirée que je suis devenue différente. C’est cette tragédie qui m’a fait chuter dans les ténèbres. Ce soir là, tout était si lumineux et éblouissant; pour moi qui n’avais jamais vécu que dans l’ombre. Quand je t’ai discerné, étendu sur ce sol âpre et glacial.. Toutes ces gouttes, qui ruisselaient de ton corps, de simples trainées de sang, comme des petits ruban rouges, des petits sentiers vers plus rien.. J’étais si effrayée, mon amour, devant ton corps tout meurtris et écorché. Qu’était-ce ? Qu’est ce que je ressentais? Était-ce de l’amour ou bien de simples palpitations? Je me souviens de si peu, pourtant, ces réminiscences me hantent chaque nuit un peu plus. Et toi, durant mon sommeil, profitant de mon repos, tu t’invites dans mes rêves pour me rappeler ton souvenir aussi soyeux que sucré. Mais tu ne fais que brûler mes songes; je ne suis pas bien jolie depuis que le spectre de ton esprit me tourne froidement le dos.. Chaque jour je dissimule un peu plus mon désarroi. Je suis si tourmentée. Je n’en peux plus. C’est depuis cela que je suis différente.

Cette société se révèle a présent comme une mélodieuse hallucination; une sauvage illusion qui semblerait se mêler aux fantasmes et croyances dans une inflexible confusion.
Ce n’est pourtant qu’un leurre. La réalité est bien plus âcre et impérieuse. Ce calvaire est aussi vaste qu’intense. Il m’entraîne chaque jour un peu plus vers cet Eden funèbre. Oui Eden car tu t’y trouves, funèbre car la mort m’attends. Ce n’est quand te rejoignant que j’atteindrais l’ataraxie; et ça je l’ai bien compris. Mon bonheur sera funeste, mais il sera réel à tes côtés. A bientôt, mon amour.

Ma différence est que je suis aliénée dans ce monde de fou. Et vous?

Mais il y avait deux chances de gagner : je choisis également un texte ! J’ai eu beaucoup de mal à choisir, et celui qui m’a le plus touché est celui de Claude M. Il est simple et dit des choses sans en rajouter :

Du plus loin que je me souvienne, il fallait faire la différence.
« On ne mélange pas les torchons et les serviettes » entendait-on à longueur de journée au pensionnat.
Les unes apprendraient la littérature, les arts et le protocole.
Les autres auraient la charge du quotidien. À quoi bon les laisser perdre du temps sur des livres ou des harpes ? À elles les simples dans le jardin carré, le feu sous la broche et la laine à filer.
Nous apprenions très tôt à faire la différence parmi nos aînées, entre les unes et les autres. Si par erreur nous les confondions, une remarque cinglante nous rappelait l’ordre des choses. Chacune revendiquait sa différence avec une telle fierté …
Le grand choix se faisait après la première année, temps de tous les espoirs et de toutes les craintes.
Combien de fois avons-nous scruté les rangs des nouvelles arrivantes et joué aux différences pour deviner leur destin ? Avec ses deux castes, le pensionnat attirait toutes les enfants de la région, pour perpétuer la tradition de leurs aïeules, marquer un peu plus leurs particularités. Puis les renvoyer dans le monde, tenir le rang qui leur avait été assigné.

C’était avant.

Maintenant, tout est à reconstruire.
Nous avons fouillé ensemble les décombres, pleuré des amies, sauvé des inconnues, partagé nos abris, notre pitance. Nos loques sont toutes semblables. Nous sommes si proches. Nous ne ferons plus jamais de différence.

Avis aux deux gagnantes : si vous avez un blog ou une page facebook, communiquez la moi par mail pour que je l’affiche.
Et pour toutes les autres, si vous voulez un avis détaillé sur votre texte, renvoyez moi un mail avec votre nom, je me ferai une joie de vous donner de nombreux conseils !

2000 vues ! [concours]

Et voilà, mon petit blog a passé la barre des 2000 vues…

Pour fêter ça, j’organise un concours… d’écriture !

Règlement du concours

  • Le texte soumis devra faire entre 200 et 4000 caractères avec espaces (vous pouvez vérifier le nombre de caractères grâce à un traitement de texte).
  • Un seul texte sera autorisé par candidat.
  • Ce texte devra être exclusif, ne jamais avoir été publié auparavant (je dois être sûre qu’il est de vous), et comporter un minimum de fautes d’orthographe (pas de langage sms !).
  • Les textes seront à envoyer à l’adresse suivante : something.rain@gmail.com
  • Vous avez jusqu’au 1er juin, 23h59 pour envoyer vos textes.
  • Les résultats seront publiés, le 9 juin.
  • Les gagnants, un désigné par les lecteurs, et un choisi par mes soins, verront leur texte publié sur ce blog et un article sur leur site/blog/page sera écrit.
  • Les votes des lecteurs se feront sur la page facebook, les textes étant publiés au fur et à mesure. Ils pourront voter jusqu’au 9 juin (publication des résultats).
  • Le thème de ce concours sera : les différences. Tragique, comique, épique, vous être libre de choisir votre registre !

Alors, à vos plumes !

Concours terminé